Eblouissement

Publié le par Arlequin-RP2000



Le griot ou "L'aveugle aux yeux d'étoiles"

Personne ne s'étonnera du lien particulier qui m'unit aux chercheurs d'infinis. Je ne parle pas ici particulièrement d'espace, de temps, d'éternité, d'immortalité, de conscience ou d'âme, de héros ou de dieux, mais, simplement, de l'homme qui regarde son image. Y découvrant le monde, il éprouve l'irrésistible besoin de nous crier l'inaccessible étoile.
Il s'agit de savoir, de ce savoir inhérent à la dimension humaine, et que le poète expulse comme pulsion de vie. Il s'agit du savoir, et donc de sciences. Il s'agit de la science, au singulier, et de cet homme seul qui, osant regarder le Soleil en face, enfantait le monde. Ce n'était pas pour le défier ou le déifier. Il en devint aveugle. Triste condition. Il racontait sans cesse aux enfants ce qu'il avait vu. Plus il leur donnait à voir, et plus les yeux des enfants s'illuminaient si intensément que scintillaient ceux du brave homme.
C'était au temps où personne ne savait que le Soleil lui aussi scintillait quand on le regardait, pas même notre aveugle; quoique...
L'homme aux yeux d'étoiles ne vit pas la tour de haute dimension que certains des enfants devenus adultes construisirent. Aujourd'hui, je peux vous l'assurer, des miroirs de mille et une tours maintenant disséminées sur toute la surface de la planète Terre jaillissent les éclats d'étoiles des astrophysiciens. Je peux vous l'assurer. C'est ainsi que j'ai repéré votre planète, et véritablement compris cette histoire que racontent à leur façon, hommes sages, les griots africains quand ils parlent aux enfants de leurs ancêtres en s'adressant aux étoiles, comme s'ils s'adressaient au premier homme, à cet aveugle aux yeux d'étoiles qui mit en exergue le combat premier, entre dimension et condition, comme autant de phares et de bibliothèques d'Alexandrie à construire, toujours et à reconstruire, encore...

-Arlequin-
Chroniques (Extrait)
http://www.arlequin-rp2000.net/

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article